Madame, Monsieur,

Le Centre de Loisirs Associatif de Cellettes ne pourra pas ouvrir ses portes cet été.

Nous mesurons l’impact de cette décision sur votre organisation.

Gestionnaires, mais aussi utilisateurs du CLAC, nous sommes touchés.

Le protocole sanitaire à mettre en place pour garantir la sécurité de tous est trop lourd pour être déployé par notre structure, tant d’un point de vue humain que matériel.

La responsabilité d’un accueil dans ces conditions est trop grande pour être assumée par nous, parents bénévoles.

Ouvrir à tout prix n’est pas la raison d’être du CLAC.

Les contraintes imposées sont trop fortes pour que nous puissions accueillir vos enfants en toute sécurité, avec sérénité.

La situation sera-t-elle meilleure en juillet ? Nous n’en savons rien.

Quelle qu’elle soit, nous ne pourrons pas accueillir les enfants.

Le recrutement d’animateurs, la préparation de cet accueil, même dans un contexte plus favorable, ne peut pas se faire en dernière minute.

Nous traversons une période inédite, parfois difficile.

N’oublions pas qu’avec un CLAC en sommeil, ce sont des animateurs et une directrice, Laurence, qui resteront inactifs cet été, sans emploi pour certains, sans raison d’être pour d’autres.

Prenez soin de vous et de vos proches.

Frédéric Deparday

Président du CLAC